Régions partenaires
Régions : retour à la carte

  France - Val d' Adour
 
 

Le Val d'Adour - Un Pays d'eau

Rivières, réseaux de caneaux, petit patrimoine ponctuant les chemins (sources, moulins, fontaines, lavoirs...), systèmes d'irrigation : l'eau est partout présente en Val d'Adour.

La vallée de l'Adour constitue l'axe vertébral du territoire ; c'est un milieu ouvert qui tranche avec les coteaux environnants (à l'Ouest, au Nord et à l'Est) et la barrière naturelle des Pyrénées au Sud.

Bien collectif qui marque le paysage et l'identité locale, l'eau représente aussi bien un enjeu économique qu'une ressource et une richesse à préserver.

Paysages et agriculture en Val d'Adour

Le Val d'Adour offre des paysages variés. Tout au long de leur progression (Sud / Nord Ouest), l'Adour et ses affluents entaillent facilement les terrains molasses, ouvrant ainsi un système de plaine bordée de coteaux.

La zone des coteaux constitue une transition progressive entre zones céréalières et élevage essentiellement bovin. Très tôt, ces coteaux ont aussi vu se développer l'implantation de la vigne et l'organisation de vignobles d'appellation (AOC Madiran, Pacherenc et Saint-Mont).

Les techniques agricoles ont permis une mise en culture intensive de la quasi-totalité du sol des vallées. Elles offrent aujourd'hui un parcellaire voué à la culture du maïs, peu cloisonné, et qui renforce la monotonie tout au long des saisons.

Des espaces forestiers persistent cependant dans les vallées, vestigent de bois qui constituaient autrefois une forme de sylviculture importante pour le bois de chauffe.

Une écologie riche mais fragile et menacée

Si ses affluents et leur ripisylve régressent au profil des parcelles cultivées, la ripisylve de l'Adour reste encore préservée. Tel un ruban accompagnant le cours d'eau, elle alterne entre zones boisées (chênes pédonculés, frênes, aulnes, saules), milieux humides et bras morts, garantissant ainsi un maintien de la diversité biologique.

Certaines espèces d'oiseaux migratrices et protégées s'y attardent et parfois s'y sédentarisent. Les observations ont également révélé la présence de loutres, visons et sistudes (tortues aquatiques). Cette biodiversité fragile confère à la ripisylve de l'Adour son classement en ZNIEFF (Zone naturelle d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique).

Culture intensive du maïs, industries agro-alimentaires, extraction de granulats menacent la qualité de la ressource et sont porteuses de déficits en eau. Si l'eau est partout visible, elle reste tout aussi proche dans le sol. En effet, la nappe de l'Adour est affleurante, ce qui en accroit la vulnérabilité face au lessivage des sols. L'augmentation significative des taux de nitrates peut dépasser, plusieurs fois dans l'année, les seuils autorisés (50 mg/ l).

Le Pays - une chance pour un développement durable du territoire du Val d'Adour

Au gré des politiques de développement local et des procédures territoriales, le Val d'Adour a expérimenté depuis 10 ans diverses formes de coopération, s'affranchissant peu à peu de certaines contraintes liées aux découpages administratifs.

Les véritables fondements de la démarche Pays du Val d'Adour ont été construits avec l'expérience du programme européen Leader II (1994-99). Le projet alors mené avait pour thématique centrale la gestion et la valorisation des ressources en eau et avait généré localement de nouvelles formes de partenariat et d'échanges.

Le succès de cette démarche a amené à envisager la mise en place d'une nouvelle procédure de développement territorial, sous la forme d'un "Contrat e Pays". Ce dernier aborde de façon globale et transversale l'ensemble des problématiques de développement du Val d'Adour.

Le programme d'actions du territoire établit pour la période 2000-2006 conserve cependant une priorité spécifique au domaine de l'eau et de la rivière, au travers de la définition d'un programme cadre de gestion durable et coordonnée de l'Adour et de ses affluents, en Pays du Val d'Adour.

Pour de plus amples informations sur le Val d'Adour, veuillez consulter le site www.val-adour.com





Organisme Activités Contact
Institution Adour-partenaire local en Val d'Adour (F) Etablissement Public Territorial de Bassin - Gestion et aménagement des cours d'eau à l'échelle du bassin de l'Adour Frédéric Ré
Partenaire Semadour (F) Agence de Développement Local du Val d'Adour Baccialone Olivier